Mardi 3 janvier 2012 2 03 /01 /Jan /2012 17:25

Le Savoir-vivre et le Protocole vous intéressent ? Vous voulez en savoir plus ?  Consultez le site de notre Association  www.savoirvivreplus.com

 

 

      LES FORMULES DE POLITESSE ORALES :  BONJOUR, BONSOIR, MERCI, PARDON…Comment les utiliser à bon escient ?

 

BONJOUR !

 

A l’origine, « Bonjour ! » est une sorte de vœu que l’on exprime envers des personnes auxquelles on souhaite qu’elles passent une bonne journée. On ne dit « Bonjour » que lorsqu’on rencontre quelqu’un ou qu’on arrive quelque part.

On dit « Bonjour ! » suivi d’un prénom ou d’une appellation   : « Cher ami »,  « Gérard », « Monsieur », « Colonel »,  « Docteur », « Maître ».

Après « madame », « monsieur », « mademoiselle », ou un titre (docteur, maître, colonel…) on n’ajoute ni prénom, ni nom.

On peut répondre à « Bonjour… » par « Comment allez-vous ? », ce qui provoque la réplique d’usage « Merci et vous ». Ces échanges ne se font qu’entre personnes qui se connaissent.

« Salut ! » est d’un emploi plus familier. Il peut s’employer à la cantonade : « salut, la compagnie !»

BONSOIR

A partir de quelle heure s’emploie « Bonsoir » ?

      En fait,  il n’y a pas d’heure précise à partir de laquelle dire « bonsoir ! ». Cette formule est néanmoins réservée aux activités de la seconde partie de la journée. Par exemple quand on quitte le travail ou l’école.

    « Bonsoir ! » se dit aussi bien lorsque l’on arrive que lorsque l’on part. C’est la grande différence avec « Bonjour ! »

     « Bonsoir ! » peut être suivi d’un prénom, d’une appellation (madame, monsieur, docteur…) mais jamais cette appellation ne doit elle-même être suivie d’un prénom ou d’un nom de famille.

    Dans la journée on dira plutôt « au revoir » qui laisse entendre un désir de renouveler la rencontre. Des formules désuètes (« au plaisir ») ou familières (« salut », «à la revoyure », « bye bye », « ciao »…) marquent la même nuance. Il ne faut pas les condamner : elles signalent chacune dans son genre qu’on ne rencontre pas et qu’on ne quitte pas des personnes sans un formule de politesse.  

 

MERCI

 

      La formule de politesse «merci » s’utilise dans le cas d’un service rendu au-delà de la fonction normale de l’agent ou de la personne à qui elle s’adresse. On ne remercie pas un serveur dont le métier est de servir…Elle s’utilise aussi pour accompagner ou atténuer un refus. « Merci, je ne fume pas » ou « Non, merci » est plus aimable qu’un « non » ou un « je ne fume pas » brutal. Si mince soit-elle, l’offre d’une cigarette est quand même un cadeau.

     Si ancienne soit-elle  (12ème siècle) , la formule « merci » est en crise. Les nouvelles générations oublient de l’utiliser. D’autres l’utilisent spontanément. Même si  on n’est pas formellement obligé de remercier le guichetier qui vend un billet, le livreur qui porte un colis parce qu’on n’a pas de reconnaissance particulière à exprimer dans ces cas-là, cela se fait par courtoisie, par politesse. Et aussi, peut-être , par réaction à l’incivilité généralisée !

    On peut renforcer merci en disant : « Grand merci » (ancien), « mille fois merci », « merci bien », « merci beaucoup ». On peut dire « merci de » ou « merci pour » suivi d’un nom : « merci de (ou pour votre visite) »    

 

PARDON

 « Pardon ! » est une formule de politesse par laquelle

on s’excuse de déranger ou d’interrompre quelqu’un,

on demande la répétition d’une phrase mal comprise

on introduit une correction ou la rectification d’un propos

on réclame la tolérance pour un impair mineur (retard, départ précipité…)

C’est une excuse mineure qui ne peut être utilisée pour un fait grave : mensonge, vol, diffamation… Dès qu’il y a offense réelle, il faut présenter ses excuses dans les formes. 

 

 

mflecherbonnier@hotmail.f

 

 

LES 4 FORMATIONS A LA POLITESSE DE Marie-France LECHERBONNIER :

-1. Les règles de la politesse

-2. Les formules de politesse

-3.La politesse au travail

-4. Correspondance et Nétiquette

                                  

Les règles de politesse harmonisent les relations sociales au quotidien, à chaque moment. Elles constituent  le socle du savoir-vivre tant dans la vie courante qu’au travail ainsi que dans les échanges épistolaires ou numériques.

 

La maîtrise de la politesse et de ses usages est une condition de la promotion sociale et professionnelle.

 

 

FORMATION 1

Une demi-journée

 

LES REGLES DE POLITESSE

 

Objectifs :  1. maîtriser les règles de la politesse dans toutes les situations de la vie quotidienne et sociale : accueillir, saluer, présenter, inviter,  remercier, s’excuser, féliciter…

 

Exemples 

 

Qui tend la main en premier ?

Comment se présenter soi-même ?

Qui a la priorité dans un escalier ?

Combien de temps à l’avance s’envoie une invitation ?  

Comment remercier après une réception ?

Sur quel support adresser des félicitations ? etc…

 

                  2. intégrer la grille des préséances (âge, sexe, hiérarchie) pour l’appliquer à toutes les situations : dans la rue, en voiture, à table, lors d’une réception, lors d’une cérémonie, au restaurant…

 

Exemples 

 

Où est la place d’honneur dans une voiture ?

Au restaurant qui ouvre le menu en premier ?

Quand un homme précède-t-il une femme ?

Quel est l’ordre des places d’honneur à table ?

Comment prendre congé après un repas ?etc…

 

 

FORMATION 2

Une demi-journée

 

LES FORMULES DE POLITESSE

 

Objectifs : 1. connaître et employer à bon escient les formules de politesse orales et s’adresser aux personnalités

 

Exemples

 

Quelles formules utiliser pour saluer, s’excuser, remercier, féliciter ?

A qui présente-t-on ses hommages ? ses respects? 

Comment s’adresse-t-on à un militaire ?

Comment s’adresse-t-on à un religieux ?

Comment s’adresse-t-on à  un avocat et à un magistrat ?

Comment s’adresse-t-on à un ambassadeur, à un député, à un maire ?etc…

 

                    2. par quelles formules commencer et finir une lettre ?

 

Exemples

 

Comment s’adresser à une personne au début d’une lettre ?

Quelle formule de politesse choisir pour terminer une lettre 

Quelles formules de politesse éviter selon son sexe ou son âge  ?

Quand peut-on utiliser une formule de politesse abrégée ?

Comment écrire à son directeur ou  à un supérieur ?

Comment s’adresse-t-on à un élu local,  national ?

Comment s’adresse-t-on aux personnalités civiles et religieuses ?etc 

 

 

FORMATION 3

Une demi-journée

 

LA POLITESSE AU TRAVAIL

 

Objectifs : 1.maîtriser les comportements en toute situation professionnelle : la ponctualité, la discrétion, tutoiement et vouvoiement, les attitudes et le maintien, l’hygiène, le vêtement…

                       

Exemples

 

A-t-on le droit de consulter la fiche de paie d’un collègue ou d’un supérieur ?

Peut-on refuser de tutoyer ou de se faire tutoyer ?

Y a-t-il une règle pour s’asseoir et se tenir assis ?

Le règlement intérieur comporte-t-il des règles d’hygiène ? 

L’entreprise peut-elle imposer un dresscode ?

Peut-on venir travailler en jogging ?etc…

 

 

                     2. respecter les obligations du règlement intérieur :   

le téléphone, l’entretien, le rendez-vous, le déjeuner d’affaires, le cadeau d’affaires, la prise de parole en public…

 

Exemples

 

Appelle-t-on directement un supérieur au téléphone ? un égal ? 

Qui met un terme à un entretien téléphonique ?

Qui s’assoit le premier lors d’un entretien ?

Quel retard est acceptable pour un rendez-vous ?

Combien de temps dure un déjeuner d’affaires ?

Peut-on refuser un cadeau d’affaires ?

Dans quel ordre se prononcent  les allocutions ? etc…

 

 

 

FORMATION 4

Une demi-journée

 

CORRESPONDANCE ET NETIQUETTE

 

 

Objectif : 1. connaître les usages en matière de courrier écrit :  le papier à lettre, l’adresse, le pliage, l’écriture, la signature, le post-scriptum

 

Exemples

 

Combien de signes au maximum sur une enveloppe ?

Comment se plie une lettre dans une enveloppe carrée ?

Comment s’effectuer le pliage à l’américaine ?

Quels mots peuvent se couper en fin de ligne ?

Comment ajouter un second post-scriptum ? etc…

 

 

                     2. quand envoyer une carte : la carte de visite, la carte de vœux, la carte de félicitations…

 

Exemples

 

Comment une femme indique-t-elle son nom sur une carte de visite ?

Quand barre-t-on son nom sur une carte de visite ?

Quand s’envoie une carte de vœux à l’étranger ?

Comment rédiger des félicitations ou des remerciements sur une carte de visite ?  etc…  

 

 

                     3. connaître les usages en matière de courrier numérique ainsi que les enjeux juridiques liés. Le courriel : l’objet, la propriété intellectuelle et juridique, le courrier numérique indésirable, le transfert, les fichiers joints,

la signature…

 

 

Exemples

 

A qui appartient un courriel ?

A-t-on le droit de transmettre un courriel à un tiers ?

Un professeur ou un directeur d’établissement a-t-il le droit de lire les courriels de ses élèves ?

Peut-on envoyer un courriel privé du bureau ?etc…

 

 

© Association pour le Rayonnement du Savoir-Vivre et du Protocole

 

Par marie-france lecherbonnier - Publié dans : new letter - Communauté : Protocole
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de marie-france lecherbonnier
  • Le blog de marie-france lecherbonnier
  • : Retrouvez toute l’actualité Savoir- Vivre et Protocole de Marie-France Lecherbonnier
  • Partager ce blog
  • Contact

Profil

  • marie-france lecherbonnier
  • Le blog de marie-france lecherbonnier
  • Création Politique Décoration Actualité Communication
  • Marie-France Lecherbonnier est auteure, designer et conférencière. Elle anime des séminaires et formations continues en matière de Protocole et Savoir-Vivre en Europe, Asie et Afrique Présentatrice du magazine télévisé « art de vivre »

MES COORDONNEES

MARIE-FRANCE LECHERBONNIER ET LE LIBAN

LES SEMINAIRES DE MARIE-FRANCE LECHERBONNIER

FORMATION DE FORMATEURS

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés